Focus sur le personnage de Monnet Steward Tejada dans la série à succès POWER BOOK II

Actualités > Focus sur le personnage de Monnet Steward Tejada dans la série à succès POWER BOOK II

Après l’énorme secret révélé dans les derniers épisodes, il paraît claire que faire un focus sur ce personnage est indispensable! Monnet Steward Tejada est l’un des personnages principaux du Book II de Power. Le personnage est interprété par la célèbre chanteuse auteure-compositrice, Mary J Blige.

Focus sur le personnage de Monnet Steward Tejada dans la série à succès POWER BOOK II

Monnet et sa famille

Monet est la mère de Dru, Diana et Cane Tejada et se présente comme la tante de Zeke Cross au départ. Elle est aussi la femme de Lorenzo Tejada. Ce dernier étant en prison depuis déjà quelques années, c’est donc Monnet qui gère le cocon familial. Chose qu’elle n’hésite pas à faire d’une main de fer. En effet le personnage se montre très ferme, ceci même avec ses enfants elle n’a d’ailleurs pas hésité a mettre de côté son fils Cane (tout en lui pointant son arme sur celui ci) lorsqu’il a outre passer ses fonctions. Elle se montre aussi assez dure avec sa fille, Diana, les moindres faits et gestes de la jeune femme sont scrutés. Elle refuse d’ailleurs de laisser sa faille reprendre les études pour toujours garder un œil sur elle.
Elle se montre toutefois parfois vulnérable lorsque ses enfants sont en danger, c’est le cas lorsque Dru se retrouve blessé par une balle, au moment où Diana est à deux doigts de se faire arrêter. Ou encore avec Zeke Cross, lorsque celui ci est soupçonné de meurtre. Plus particulièrement lorsqu’un gros secret éclate, Diana révèle dans les derniers épisodes qu’en réalité Monnet n’est pas la tante mais la mère de Zeke. Un secret mal accueilli par Zeke et le reste de la famille. Ce secret était le talon d’Achille de Monnet et fait l’effet d’une bombe.

Monnet et les amours

 

Concernant sa vie amoureuse, comme expliqué ci dessus, Monnet est marié à Lorenzo Tejada depuis une bonne vingtaine d’années (22 ans plus précisément). Lorenzo étant en prison, Monnet et Lorenzo communiquent à travers quelques appels téléphoniques et quelques visites en prison. En parallèle Monnet entretenait une relation secrète avec Danilo Ramirez, un policier corrompu qui travaillait pour les Tejada et protégeait leurs arrières en cas de problème. Même si Ramirez semble vouloir construire une vraie relation, de son côté Monnet est loin d’être intéressée. Ce sont principalement les intérêts de cette liaison qui l’intéresse. Le policier est finalement tuer et cette liaison est très balayée sous le tapis. C’est finalement l’arrivé d’un nouveau personnage qui chamboule la donne. Dante, alias La Mecque, qui semble être un simple trafiquant de drogue au départ est pourtant l’amour de jeunesse de Monnet. En effet ils ont bel et bien eu une romance lorsqu’ils étaient adolescents. Cependant, la Mecque a apparemment disparu de la vie de Monet pour rejoindre l’armée, réapparaissant 20 ans plus tard. Bien décidé à raviver la flamme, il propose à Monnet de reprendre leurs romance. Chose qu’il réussi plus ou moins. Il découvre également qu’il est le père de Zeke et n’hésite pas à lui révéler la vérité. Alors que la petite famille allait peut être enfin se retrouver. Monnet fait marche arrière et décide de couper les ponts avec Dante lorsque Lorenzo est libéré.

Monnet et le business

Le business est également géré par Monnet depuis que son mari, Lorenzo Tejada, a été condamné et emprisonné. Ce dernier tire toutefois quelques ficelles depuis sa cellule mais sur le terrain c’est bien elle qui est la patronne. Le trafic de drogue, le blanchissement d’argent, le monde du crime semble être un monde particulièrement masculin pour autant malgré qu’elle soit une femme, son fort caractère et sa fermeté lui permettent de gérer les affaires d’une main de fer. Toujours aux aguets, elle ne recule devant rien et n’hésite pas a appuyer sur la gâchette. Chose que ses partenaires et notamment Tariq ont bien assimilés. Toutefois le retour de son mari, pourrait supposer de fin de l’hégémonie Monnet dans le business. En effet alors qu’il est étonnamment libéré, Lorenzo Tejada, compte bien reprendre son rôle de grand baron. Très vite, ce dernier suggère à Monnet de prendre sa retraite.

★★★★★

A lire également