Des réalisateurs français interrogés par la police après des accusations de viol et d'agression contre l'actrice Judith Godrèche

Des réalisateurs français interrogés par la police après des accusations de viol et d'agression contre l'actrice Judith Godrèche

Le militant #metoo affirme que Benoît Jacquot et Jacques Doillon l'ont agressée séparément alors qu'elle était encore mineure

Les réalisateurs français Benoît Jacquot et Jacques Doillon ont été interrogés par la police sur des accusations d'abus sexuels commis par l'actrice Judith Godrèche, selon plusieurs médias européens, dont la BBC.

En début d'année, Godrèche avait accusé Jacquot de viol et Doillon d'agression sexuelle, deux faits qui auraient eu lieu alors qu'elle était encore mineure. Les deux hommes ont été entendus lundi matin à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) à Paris, a rapporté l'AFP.

Les cinéastes ont nié les agressions qui se seraient produites il y a plus de 30 ans. Les accusations n'ont pas encore été déposées.

Godrèche, 51 ans, a porté plainte en janvier contre Jacquot, aujourd'hui âgé de 77 ans, l'accusant de l'avoir violée alors qu'elle avait 14 ans et d'avoir créé une « emprise » sur elle au cours d'une relation qui a duré des années. Elle accuse Doillon d'agression sur le tournage d'un de ses films.

Godrèche s'est fait connaître en France grâce à deux films de Jacquot, « Les Gueux » (1987) et « La Désenchantée » (1990). Elle a également joué dans le film de Jacques Dillion, « La Fille de 15 ans » (1989).

Publications similaires