Cyril Hanouna avoue dans TPMP que son fils déteste Gilles Verdez : « Je lui mettrais bien une...

Cyril Hanouna avoue dans TPMP que son fils déteste Gilles Verdez : « Je lui mettrais bien une…


Des révélations surprenantes lors de TPMP

Dans une des éditions récentes de « Touche pas à mon poste » sur C8, Cyril Hanouna, aussi connu sous le surnom de Baba, n’a pas hésité à partager certains détails familiaux inattendus. Alors que Bernard Montiel faisait son grand retour sur le plateau après une absence remarquée, c’est une confession de l’animateur concernant son fils et Gilles Verdez qui a capté l’attention du public.

Fidèle à son habitude de mélanger vie privée et émission, Cyril Hanouna a ouvert son cœur en déclarant que son fils avait un avis bien tranché sur le chroniqueur Gilles Verdez. Malgré une affection certaine, son fils semble avoir un ressenti mitigé: « Il l’apprécie à sa manière, mais il m’avoue souvent avoir envie de lui donner une gifle ». Cette déclaration a incité Gilles Verdez à répondre avec son humour habituel, en minimisant la situation par un challenge ludique.

La toile s’enflamme suite à des quiproquos

L’anecdote, pourtant légère, a eu des répercussions imprévues sur les réseaux sociaux. Plusieurs internautes ont mal interprété la situation, suggérant des velléités de violence envers un enfant de la part de Gilles Verdez, déclenchant l’ire de Cyril Hanouna. Ce dernier a rapidement démenti ces accusations, soulignant le lien d’amitié et le caractère ludique des échanges entre son fils et le chroniqueur.

Gilles Verdez s’est retrouvé contraint de clarifier les choses auprès du public, rejetant catégoriquement l’idée de recourir à la violence, surtout envers les enfants. Le chroniqueur a aussi rappelé le bon esprit qui règne dans les coulisses de l’émission, où la taquinerie reste bon enfant. Il est à noter que les liens entre le fils de l’animateur et Gilles Verdez dépassent le cadre de l’émission, ce dernier ayant même offert un présent à l’enfant pour encourager son esprit d’entreprise. La controverse semblait donc dissipée aussi vite qu’elle avait surgi.

Avec la mise au point de Cyril Hanouna et l’intervention apaisante de Gilles Verdez, l’épisode a définitivement clos le sujet, laissant l’émission continuer sur sa lancée habituelle d’informations et d’échanges animés.

Publications similaires