Comment optimiser l’acoustique de son cinéma privé ?
|

Comment optimiser l’acoustique de son cinéma privé ?

Actualités > Comment optimiser l’acoustique de son cinéma privé ?

De nombreux particuliers se font construire leur salle de cinéma privé. Ce phénomène s’est amplifié avec le COVID et les confinements qui en ont résulté. Cependant, pour que sa salle obscure soit de qualité, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Nous reviendrons, dans cet article, sur l’intérêt de l’acoustique et les façons de l’optimiser.

L’acoustique, qu’est-ce que c’est ?

La science de l’acoustique renvoie aux phénomènes de propagation des ondes sonores. En ce sens, nous pouvons distinguer les problématiques :

  1. D’isolation phonique
  2. De correction acoustique

L’isolation phonique

L’isolation phonique fait référence aux ondes sonores qui passent à travers les parois d’une pièce. Ils vont donc :

  • Soit gêner les personnes à l’intérieur de la pièce notamment si vous êtes à proximité d’une route bruyante
  • Soit gêner les personnes à l’extérieur de la pièce comme vos voisins

Il est fortement recommandé de se pencher sur ce paramètre avant même la création de votre cinéma privé. En effet, l’isolation acoustique est très difficile à corriger une fois la pièce construite. Si vous souhaitez éviter des coûts importants, le mieux est d’y penser au tout début de votre projet. Un acousticien pourra notamment vous accompagner dans votre projet. Il sera en mesure de vous garantir un bon résultat.

La correction acoustique

A l’inverse, la correction acoustique fait référence aux problématiques d’ondes sonores qui sont émises depuis la pièce et qui se baladent en son sein. Autrement dit, dans ce cas, on s’intéresse aux phénomènes de réverbération.

Là encore, les parois vont avoir un rôle important. Certains matériaux sont, en effet, absorbants alors que ce n’est pas le cas pour d’autres. Cette capacité à absorber d’un matériau est mesurée par son coefficient alpha sabine. Ce dernier va de 0 à 1 avec la lecture suivante :

  • A 0, le matériau n’absorbe rien
  • A 1, le matériau absorbe tout

Les matériaux « mous » comme la moquette ou la plupart des isolants (laines minérales, laine de coton, …) vont avoir de bonnes capacités d’absorption. Cela ne sera pas le cas des matériaux « durs » comme le carrelage ou la Placoplatre.

Vous l’avez compris, les matériaux « mous » auront donc un coefficient alpha sabine proche de 1. A l’inverse, les matériaux « durs » auront un coefficient alpha sabine proche de 0.

Là encore, un acousticien vous sera d’une grande aide pour mieux comprendre l’acoustique d’une pièce. En effet, celui-ci dispose de compétences et de logiciels spécifiques vous permettant de mieux l’appréhender. Sa connaissance des matériaux et des produits du marché est également un gros plus. Il pourra donc vous guider en fonction de vos contraintes décoratives et budgétaires.

Comment faire en sorte d’avoir une bonne acoustique dans son cinéma privé ?

En acoustique, dans le cadre d’un cinéma privé, nous nous intéressons à 2 phénomènes distincts :

  1. L’absorption
  2. La diffusion

L’absorption

L’absorption consiste à « casser » ces fameuses ondes sonores que nous évoquions plus tôt. Avec l’ajout de matériaux absorbants sur vos parois, ces ondes vont moins réverbérer. Ceci va donc diminuer le temps de réverbération de votre pièce et l’écho qui en résulte.

Dans ce cadre, les matériaux les plus efficaces restent les panneaux acoustiques. Sachez que plusieurs sociétés proposent de les personnaliser afin de garder un côté esthétique dans votre pièce.

Dans certains cas, des bass traps peuvent également être nécessaires. Ces produits permettent d’absorber des fréquences basses. Ils ne seront donc pas nécessaires systématiquement. Un acousticien sera en mesure de vous dire si cela vous apportera un plus non négligeable pour votre pièce.

De même, si votre pièce comporte des ouvertures, il est préférable de les couvrir avec des rideaux. Ceci améliorera la qualité sonore tout en réduisant la pollution lumineuse. L’image s’en retrouvera donc également améliorée.

La diffusion

Le problème de l’absorption, quand elle est trop importante, c’est qu’elle peut rendre votre pièce comme « morte ».

En d’autres termes, on perd l’énergie et la dynamique qui en résulte. Le son n’a plus de peps !

Pour faire face à ce problème, les diffuseurs acoustiques sont la solution idéale. Ils ont été spécifiquement conçus pour ça.

Existe-il des labels concernant les produits pour le cinéma privé ?

La réponse est oui !

La plus connue est, certainement, la certification THX. En effet, la certification THX est un gage de qualité créé en 1983. Il existe également différentes récompenses dédiées sur le marché de la haute-fidélité comme les diapasons d’or.

Au-delà de ces types de récompense, la presse spécialisée réalise parfois des tests sur du matériel. Plusieurs revues sont totalement indépendantes et fournissent des avis utiles et neutres sur le matériel testé. Ils constituent donc une source fiable pour se faire une idée de la qualité des produits.

Vous disposez maintenant de tous les éléments nécessaires pour vous faire de votre salle obscure un véritable temple du cinéma ! Nous espérons que cet article vous a appris des choses et que vous avez pu répondre à toutes les interrogations concernant l’acoustique de votre cinéma privé.

★★★★★

A lire également