"Cinq nuits chez Freddy's" et Taylor Swift montrent que la génération Z n'abandonne pas les cinémas |  Analyse

« Cinq nuits chez Freddy’s » et Taylor Swift montrent que la génération Z n’abandonne pas les cinémas | Analyse

Hollywood affame le public de la génération Z, même si « ils ont tendance à faire la différence entre un succès au box-office et un échec », déclare un exploitant.

Malgré une sortie jour et date, des critiques médiocres et un manque probable de sensibilisation de la part de la plupart des cinéphiles assez âgés pour se souvenir de l’utilisation de Windows 95, « Five Nights at Freddy’s » d’Universal a établi un nouveau record du week-end d’ouverture pour sa société de production Blumhouse. avec une ouverture impressionnante de 80 millions de dollars. À qui remercier pour sa participation exceptionnelle : le public de la génération Z, que certains exploitants craignaient, n’est pas aussi intéressé à aller au cinéma en 2023.

Selon les données démographiques d’Universal, 81 % du public du week-end d’ouverture de l’adaptation du jeu vidéo avait moins de 25 ans, et 43 % avaient entre 13 et 17 ans. Au cours de la dernière décennie, les jeux « Five Nights at Freddy’s » ont bâti une clientèle dévouée parmi les joueurs de la génération Z que n’importe quelle franchise de jeu vidéo ou d’horreur aimerait avoir.

A lire également