Barbie sera en compétition aux Oscars en tant que scénario adapté

Barbie sera en compétition aux Oscars en tant que scénario adapté

La superproduction d’un milliard de dollars avait déjà demandé à être prise en compte dans la catégorie du scénario original.

Apparemment, les scénaristes Greta Gerwig et Noah Baumbach n’ont pas fait assez de Ken pour que « Barbie » soit considéré comme une œuvre originale pour les Oscars de cette année, puisque la saga colorée ne sera désormais considérée par les votants que dans la catégorie Scénario adapté, dans une décision confirmée mercredi par l’Académie.

Cette décision a été prise par le comité exécutif de la branche des scénaristes de l’Académie des arts et des sciences du cinéma. Lorsque le vote pour les nominations aux Oscars débutera le 11 janvier, les votants ne pourront prendre en compte « Barbie » que dans la catégorie « Scénario adapté ».

Le film rejoindra un peloton assez dense d’œuvres adaptées, dont « Oppenheimer », « American Fiction », « Killers of the Flower Moon », « Poor Things » et « All of Us Strangers », pour ne citer que quelques exemples. On suppose que Warner Bros, le studio à l’origine de « Barbie », a pensé que le scénario original serait moins compétitif et que la propriété est davantage basée sur la propriété intellectuelle que sur une œuvre déjà produite.

La pétition de catégorie des cinéastes n’est pas la première du genre ; en 2016, les créateurs de  » Loving  » et de  » Moonlight « , qui a finalement remporté le prix du meilleur film, ont vu leurs films devenir éligibles dans la catégorie du scénario adapté après que le premier ait eu accès à des archives publiques et à un documentaire existant sur le sujet, et que le second soit une adaptation d’un scénario non produit de l’écrivain Tarell Alvin McCraney, ce qui était suffisant pour le rendre inéligible en tant qu’œuvre originale. « Moonlight a remporté l’Oscar du scénario adapté cette saison-là.

Il y a eu d’autres surprises au fil des ans dans l’examen des adaptations, notamment la comédie de Joel et Ethan Coen de 2000 « O Brother, Where Art Thou ? très s’inspire vaguement de l' »Odyssée » d’Homère, et l’un des plus flagrants, le « Hamlet » de Kenneth Branagh (1996), qui a gardé tous les vers du Barde complètement intacts. Les deux films ont été nominés aux Oscars pour le scénario adapté.

Publications similaires