13 grands films d’invasion extraterrestre à regarder avant Nope

Actualités > 13 grands films d’invasion extraterrestre à regarder avant Nope

Avec Nope, l’extravagance d’horreur de science-fiction de Jordan Peele qui s’ouvre ce week-end, nous avons pensé qu’il serait amusant de revenir sur certains de nos films d’invasion extraterrestres préférés. En particulier, ceux qui nous ont effrayés ou qui ont provoqué des rires avec leur mépris total pour l’humanité. Gardez à l’esprit que cette liste n’est pas seulement des films avec des extraterrestres – sinon, nous aurions inclus des classiques tels que Rencontres rapprochées du troisième type et La chose – mais plutôt des films avec des intrigues tournant spécifiquement autour d’une invasion réelle d’extraterrestres maléfiques.

Faites-nous savoir ce que vous pensez de cette liste et n’hésitez pas à ajouter vos propres favoris dans les commentaires !

Un endroit calme (2018)

John Krasinski a fait sensation en tant que réalisateur dans ce récit passionnant d’une invasion extraterrestre mettant en scène des créatures qui dépendent presque exclusivement du son pour tuer. Mettant en vedette Krasinski et sa vraie femme Emily Blunt, A Quiet Place utilise une conception sonore brillante pour les frayeurs et donne un coup de poing viscéral en termes de rencontres extraterrestres violentes. Non seulement cela, il fait également un travail formidable en racontant son histoire autour d’une famille unie qui fait de son mieux pour survivre à l’apocalypse. Il serait plus tard suivi d’une suite tout aussi excitante en 2021.

Cloverfield (2008)

Le truc des images trouvées faisait fureur au début des années 2000, mais aucun n’utilisait la technique aussi bien que Cloverfield bourré d’action de Matt Reeves. L’intrigue concerne un groupe de fêtards qui se retrouvent soudainement à se battre pour leur vie lorsqu’un extraterrestre géant apparaît et commence à assiéger New York. Il y a beaucoup à admirer ici, même si le dernier acte n’a pas le punch de l’heure d’ouverture.

Si vous voulez une étude de personnage plus intime dans le même univers, consultez 10 Cloverfield Lane qui sert de quasi-suite – même si sa propre histoire d’invasion extraterrestre est très différente de celle présentée dans le film de Reeves.

Bord de demain (2014)

Tom Cruise et Emily Blunt jouent dans ce thriller / comédie à la Groundhog Day centré sur le dernier effort de la Terre pour empêcher une invasion extraterrestre d’anéantir l’humanité. Cruise joue un agent des relations publiques coincé (même lâche) qui est poussé au combat où il acquiert de manière inattendue le pouvoir de revivre le même jour encore et encore. Utilisant ses nouvelles compétences, il fait équipe avec le sergent coriace d’Emily Blunt pour comprendre comment combattre leurs ennemis apparemment imparables. C’est aussi drôle que passionnant.

Guerre des mondes (2005)

La guerre des mondes de Steven Spielberg fonctionne tellement qu’il est dommage que l’épopée de science-fiction déraille complètement dans le dernier acte. Avec Tom Cruise, Dakota Fanning, Justin Chatwin et Tim Robbins, War of the Worlds propose un certain nombre de décors étonnants (notamment le morceau où un trépied s’élève de sous une rue de la ville et évapore une foule de spectateurs avec ses lasers) et une histoire simpliste centrée sur la quête de survie d’une famille. Cruise est en pleine forme, tandis que Spielberg s’appuie sur les images du 11 septembre pour vraiment vendre l’horreur de l’événement. Un film presque parfait qui vacille à cause d’une fin faible.

Attaques martiennes ! (1996)

Les attaques de Mars de Tim Burton ! n’est certainement pas pour tout le monde, mais ceux qui comprennent la blague apprécieront la comédie folle pour ce qu’elle est – un envoi de ces vieux films d’invasion extraterrestre des années 1950 mettant en vedette de grandes stars, des effets ringards et beaucoup de poings durs spectacle. Avec Jack Nicholson (dans plusieurs rôles), Glenn Close, Annette Bening, Pierce Brosnan, Danny DeVito, Martin Short, Sarah Jessica Parker, Michael J. Fox et un très jeune Jack Black, Mars Attacks ! est peut-être l’image la plus étoilée de notre liste. Et tandis que Burton perd parfois son emprise sur la production massive, il y a encore assez d’humour noir, d’effets idiots et d’hommages aux superproductions de science-fiction précédentes pour retenir votre attention pendant quelques heures.

Invasion des voleurs de corps (1978)

Invasion of the Body Snatchers est un concept tellement nouveau qu’il a été adapté à plusieurs reprises, y compris un flop de 2007 intitulé The Invasion avec Nicole Kidman et Daniel Craig. Même maintenant, le meilleur du groupe reste le classique étrange de Philip Kaufman en 1978 avec Donald Sutherland, Brooke Adams, Leonard Nimoy, Jeff Goldblum et Veronica Cartwright. Là où d’autres entrées de cette liste parviennent à équilibrer l’horreur avec une aventure palpitante, Body Snatchers est une affaire plutôt sombre avec l’une des fins les plus choquantes de l’histoire du cinéma. Regardez-le avec les lumières allumées.

Signes (2002)

Le classique de science-fiction moderne de M. Night Shyamalan continue de diviser le public toutes ces années plus tard, mais reste une ambitieuse histoire d’invasion extraterrestre. Mettant en vedette Mel Gibson, Joaquin Phoenix, Rory Culkin, Cherry Jones et Abigail Breslin, Signes prend des mesures supplémentaires pour donner plus de poids et de sens à sa prémisse assez simple sans mâcher sur les peurs ou la tension. Bref, c’est un thriller plutôt bien ficelé.

Jour de l’Indépendance (1997)

Malgré un troisième acte stupide qui s’effondre sous le poids gargantuesque de sa production massive, le tour de force patriotique de Roland Emmerich, Independence Day, livre la plupart du temps la marchandise. Il est utile d’avoir sous la main un Will Smith extrêmement charismatique qui fournit des doublures amusantes et un lot d’effets visuels primés aux Oscars qui tiennent (pour la plupart) aujourd’hui. Il y a beaucoup de fromage pour accompagner ce blockbuster des années 90, mais aussi beaucoup de plaisir déchirant.

Hommes en noir (1997)

Men in Black n’est pas un grand film en soi, mais l’interaction entre Will Smith et Tommy Lee Jones est si contagieuse que vous passez plus de temps à rire qu’à vous languir du scénario paresseux et de l’intrigue par les chiffres. L’idée ici est nouvelle : une agence gouvernementale conçue pour rechercher et éliminer les extraterrestres engage le nouveau venu (Smith) pour aider un agent vieillissant (Jones) à arrêter une invasion imminente. Barry Sonnenfeld canalise tout, de Ghostbusters à Bill et Ted’s Excellent Adventure, et tandis que le film qui en résulte lui-même offre un mélange de délices, le couple méchant de Smith et Jones ne manque jamais de divertir. Évitez simplement les deux suites impossibles à regarder.

Anéantissement (2018)

Le film le plus difficile et le plus artistique de cette liste, Annihilation ne divertit pas tant qu’il remplit son public d’effroi. Un casting solide composé de Natalie Portman, Tessa Thompson, Jennifer Jason Leigh et Oscar Isaac fait des merveilles avec le scénario étrange et déroutant d’Alex Garland, tandis que les visuels uniques capturent l’étrangeté et l’humeur des étranges extraterrestres au cœur de l’histoire. Nous avons ici un film qui laissera beaucoup (dont moi) se gratter la tête, mais aussi un projet de science-fiction ambitieux qui mérite beaucoup plus de reconnaissance.

La fin du monde (2013)

The World’s End n’est pas le meilleur de la trilogie Three Flavours Cornetto d’Edgar Wright (cet honneur revient à Hot Fuzz), mais c’est toujours une comédie entraînante avec une prémisse nouvelle, une action créative et beaucoup de cœur. Lorsque Gary King (Simon Pegg) rassemble ses amis pour un voyage à travers le « Golden Mile » (c’est-à-dire une collection de pubs à Newton Haven), ils obtiennent plus que prévu, car la ville est envahie par des extraterrestres. Le scénario pointu et la réalisation toujours méchante de Wright en font l’un des meilleurs magasins d’invasion extraterrestre à atteindre le grand écran, sans parler de sa distribution stellaire composée de Nick Frost, Martin Freeman, Paddy Considine, Eddie Marsan et Rosamund Pike.

Ils vivent (1988)

Étrange, bizarre et souvent hilarant d’une manière que seul le grand John Carpenter pouvait évoquer, They Live est plus un classique culte qu’il ne faut absolument le voir. Pourtant, si vous aimez les effets spéciaux schlocky, le jeu d’acteur ringard et les commentaires politiques pas si subtils, ce film pourrait bien être fait pour vous. C’est certainement un produit des années 80, mais ses thèmes mordants en font un joyau d’horreur plus profond que prévu.

Attaquez le bloc (2011)

John Boyega est le titre de cette histoire d’invasion extraterrestre divertissante (et amusante) qui mélange des commentaires sociaux avec une action bien mise en scène et une forte dose d’humour. La direction assurée de Joe Cornish maintient le film à un bon rythme, mais ce sont les plaisanteries entre notre casting de jeunes héros qui élèvent cette image du début des années 2010 à des sommets extraordinaires.

★★★★★

A lire également