Un buzz modéré des gangsters de mauvaises herbes britanniques

Le retour de Guy Ritchie aux gangsters et aux hooligans britanniques n'a pas le grésillement des efforts précédents; mais réussit avec des performances hors concours. Les messieurs ne sont pas dans la ligue de serrure, réserve et deux barils fumants, Arracher, ou les sous-estimés RocknRolla. Un complot incroyablement alambiqué, couplé à une exécution forcée, mène à un récit intermédiaire. La grâce salvatrice est une équipe hétéroclite de personnages mémorables. Le casting all-star mâche l'écran avec un enthousiasme sauvage. Ritchie donne à son ensemble une latitude diabolique. Ils font rire des moments forts qui compensent les méandres du film.

Matthew McConaughey incarne Mickey Pearson, un pauvre Américain qui est allé à l'université en Angleterre et en est devenu le roi du «buisson». Personne ne sait comment il grandit, se déplace et vend littéralement des tonnes de cannabis de haute qualité. La compétence, la férocité, le lieutenant de confiance de Mickey, Raymond (Charlie Hunnam), et l'épouse acérée du rasoir (Michelle Dockery) ont fait de lui le "lion" d'une jungle très dangereuse.


CONNEXES: The Gentlemen Cast Featurette se penche sur Guy Ritchie's Crime Caper (exclusif)

Mickey décide de l'appeler carrière et de s'enfuir dans le riche coucher de soleil. Il a un acheteur américain (Jeremy Strong) aligné pour acheter son entreprise pour une somme stupéfiante. Word of Mickey's plans a ses ennemis prêts à bondir. Un éditeur de tabloïdes repoussé (Eddie Marsan) et le patron du crime asiatique assoiffé de pouvoir (Henry Golding) ressentent une faiblesse. Ils sont à la recherche de sang, mais un journaliste louche (Hugh Grant) sent une opportunité de chantage. Au milieu de la mêlée, un jeune entraîneur de combat (Colin Farrell) essaie simplement de garder ses élèves hors de problèmes.

Les messieurs a une intrigue complexe avec une narration presque constante. Le personnage de Hugh Grant, Fletcher, dévoile les différents fils de discussion tout en discutant de son programme de prix de chantage avec Raymond. Ce qui commence comme quelque peu intrigant se transforme en béquille pour une mauvaise narration. Le script de Guy Ritchie ne peut pas assembler les pièces de manière intelligente. Il dépend de Fletcher pour expliquer les détails au public. Fletcher est hilarante visqueux, mais son goutte à goutte, révélation devient lassante. Ritchie avait besoin d'un meilleur outil d'exposition, au lieu d'un personnage expliquant chaque angle.

Hugh Grant n'a pas été aussi drôle depuis des lustres. Ses plaisanteries homosexuelles avec Raymond de Charlie Hunnam fournissent la majorité du soulagement comique. Colin Farrell est également un voleur de scène en tant qu'entraîneur. Ses ébats aidant les étudiants sont drôles et réconfortants. Il comprend où peut mener une vie de larcin. Les acteurs britanniques vénérés ajoutent une vraie personnalité et un humour nécessaire.

Les messieursLes personnages principaux sont étonnamment blasés. Matthew McConaughey a quelques instants de rage, mais est par ailleurs banal. Michelle Dockery, le seul rôle féminin dans la mer du machisme, est reléguée à la demoiselle standard en détresse. Ritchie tire le meilleur parti de son casting de soutien. Il devait porter la même attention à ses étoiles. McConaughey et Dockery auraient pu être un couple de gangsters spectaculaire. Ils ne sont pas mauvais dans ces rôles, mais vous en voulez plus.

Les messieurs regorge de ce film stylisé pour lequel Guy Ritchie est connu. La musique martelée, les montages rapides et les poursuites élaborées ne manquent pas. Quelques scènes tempèrent la frénésie de se concentrer sur les plaisanteries des personnages; qui est bien sûr chargé d'explétifs. Les messieurs laisse beaucoup à désirer, surtout par rapport aux films Ritchie précédents. Mais gagne une recommandation avec une flopée de personnages divertissants. La moquerie de la société britannique de la classe supérieure est également un plus. Ritchie prend un coup à la culture de l'héritage à travers l'étang. Les messieurs est une production Miramax distribuée par STX Films.

Sujets: les messieurs

Les vues et opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de Movieweb.

Julian Roman à Movieweb

Vous pourriez également aimer...