Jaeden Martell brille dans une histoire touchante d'acceptation

Les vraies aventures de Wolfboy est une histoire touchante de passage à l'âge adulte sur l'acceptation dans un monde cruel et exploiteur. Jaeden Martell joue à l'adolescence avec une hypertrichose, une maladie qui provoque une croissance excessive des poils sur tout le corps. Son apparence de chien est constamment ridiculisée; ce qui l'a laissé introverti et rempli de dégoût de soi. Le film l'emmène dans un voyage de compréhension. Il rencontre une variété de personnages étranges. Ils l'aident à faire la paix avec les choses qu'il ne peut pas changer.

Les vraies aventures de Wolfboys'ouvre lors d'un carnaval festif. Paul (Jaeden Martell) est contraint par son père, Denny (Chris Messina), à assister à son treizième anniversaire. Il porte un masque de ski pour couvrir la honte de son visage poilu. Denny le supplie de l'enlever. Il veut que son fils apprenne la confiance. Paul est vicieusement raillé par ses camarades de classe. Ils le poursuivent en lui lançant des insultes haineuses. Il refuse de dire à son père leurs noms.

CONNEXES: Gal Gadot partage une photo de la série d'avis rouge avec Ryan Reynolds et The Rock

Cette nuit-là, Paul reçoit un colis par la poste. C'est un cadeau emballé de sa mère, qui l'a abandonné ainsi que son père à la naissance. Elle a envoyé une carte de son emplacement en Pennsylvanie. Paul le cache à son père. Il réagit avec colère lorsque Denny lui donne un uniforme avec un blazer brodé vert. Paul ne veut pas aller dans une école pour enfants «spéciaux». Il s'enferme dans sa chambre, puis décide de faire un pas drastique. Paul s'enfuit pour retrouver sa mère. Sa recherche de réponses sera plus révélatrice qu'il ne l'avait jamais imaginé.

Les vraies aventures de Wolfboy utilise un élément de fantaisie créative pour propulser l'intrigue. Chaque scène est précédée d'une peinture médiévale qui montre un homme-loup interagissant avec différentes créatures magiques. Ils symbolisent les personnages de soutien uniques qu'il rencontre lors de son road trip. Certains sont méchants, comme le diable maître de piste de John Turturro. D'autres deviennent de chers amis qui montrent la gentillesse et la sympathie d'un garçon solitaire. L'actrice transgenre Sophie Giannamore est absolument géniale ici. Elle joue une «sirène» dont la mère refuse d'accepter sa sexualité. La signification derrière l'œuvre d'art est expliquée dans un point culminant bien conçu. Tous les aspects du film sont magnifiquement réunis dans un fil poétique.

Grandir n'est jamais facile. L'adolescence formatrice est difficile même dans les meilleures circonstances. Imaginez maintenant être un enfant couvert de poils hirsutes de la tête aux pieds. Jaeden Martell dépeint Paul avec un profond sentiment de désir. Une vie de railleries a supprimé ses vrais sentiments. Il explose de colère lorsque sa frustration atteint ses limites. Mais il est également reconnaissant pour chaque nouveau moment de joie. Martell ne permet pas au personnage de devenir un spectacle défini par la rage.

Les vraies aventures de Wolfboy n'est jamais prêcheur, condescendant ou mélodramatique. C'est une parabole de la règle d'or séculaire. Traitez les autres comme vous voulez être traité. Peu importe à quoi vous ressemblez. Tout le monde mérite amour et respect. Le film transmet ce message d'une manière artistique et réfléchie. Les vraies aventures de Wolfboy est une production de Big Indie Pictures et K Period Media. Il sera disponible le 30 octobre sur demande et en version numérique auprès de Vertical Entertainment.

Sujets: Streaming

Les opinions et opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de Movieweb.

Julian Roman chez Movieweb

Vous pourriez également aimer...